Grosse révision de la varadero 125 : jour J !

CritoF

Suite du précédent article : http://critofonbike.com/2020/06/revision-complete-de-la-varadero-125/ , on en était ou déjà, ah oui : 

Du coup, je m’autodocumente, et je m’autoforme, armé de la RMT et de tutos sur le net, et j’ai décidé de m’y mettre tout seul en commençant sur la Varadero 125, moto idéal pour y faire mes premiers pas en mécanique moto.

Ayez, jour J, on passe aux travaux pratiques, au programme du jour donc de cette grosse révision : 
– Vidange d’huile (nécessaire car je ne sais pas si cela a déjà été fait une fois sur cette moto qui n’avais pas roulé depuis plusieurs années).
– Remplacement bougies (idem)
– Remplacement filtre à air (comme elle a été immobilisé dans un garage pendant plusieurs années, je pense que oui c’est nécessaire) 
– changement des ampoules avant (éclairage d’origine déplorable)
– vérifications du freinage après tests puis si nécessaire remplacement des plaquettes (jamais fait)
– vérifications de la tension de chaîne (déjà fait mais 6 mois qu’elle n’a pas roulé donc re nécessaire)
– et enfin un essayage complet (et une balade) 🙂

Les emplettes ont été faites auparavant, je suis aussi équipé et outillé, ayez c’est le jour J : je m’attaque à cette révision !

Pour la vidange : la vidange ! Facile chez certains, pour moi c’est une première ! Il faut : 
– 1 clé de 17 (pour le bouchon de vidange)
– 1 clé de 8 (pour le filtre)
– 1,3 litres d’huile 10w40 normes API, ouais mfin 2 bidons d’1L
– 1 filtre a huile + 1 joint diamètre 12 (facultatif car l’ancien peut resservir)

Opérer de préférence sur un moteur chaud. commencer par dévisser le bouchon de vidange situé tout en bas coté gauche puis sortir le filtre situé coté droit en dévissant les 2 écrous de 8. bien repositionner le filtre neuf (joint caoutchouc vers l’extérieur). resserrer le tout modérément. effectuer le remplissage en ne dépassant pas le niveau maxi au hublot. mettre en marche un instant, couper le moteur, attendre que l »huile redescende et refaire le niveau.

Le truc que j’avais pas prévu, c’est que la moto a un sabot (carénage de bas moteur)… démontage express du sabot puis c’est parti, équipé de mes outils, de mon bac à vidange, du filtre à huile et de mes 2 bidons d’huile nécessaire pour réaliser la vidange, c’est parti !

Trouver le bouchon de vidange facile, le desserrer facile, mettre le bac en dessous facile, faire couler l’immonde huile noire facile aussi. Ouvrir le capot du filtre à huile, facile, accéder au filtre à huile, et le remplacer facile, refermer le capot du filtre à huile facile… on change le joint de 12 et on referme. Je suis bluffé, tout ça est tellement facile en fait, pourquoi se casser la tete à passer par un concessionnaire ?

Remplissage avec de l’huile neuve par étape, je passe 1,3L tout de suite. Je fais tourner le moteur pour que la circule dans le bloc. Je reremplis, je revérifie, je reremplie et revérifie encore une fois. C’est bon, ma première vidange moto est faite et en plus il m’a fallu même pas 30 minutes en tout 😉

On va pouvoir s’attaquer au reste.

Vérifications de la tension de chaîne : pas besoin elle est bonne.

Remplacement des bougies : ça va c’est facile d’accès, j’enlève les antiparasites, je dévisse, je remplace, je revisse et je remet les capuchons antiparasites. Les bougies, en 10 minutes, c’est fait 🙂 

La suite, début de démontage du carénage avant pour avoir accès à la vérification du liquide refroidissement : appoint pour être au niveau upper , ça c’est facile, fait en moins de 10 minutes.

J’en ai profité pour remplacer le klaxon rouillé qui est situé juste à coté par un modèle Hella 110db que j’avais en stock 😉

La suite, démontage du carénage avant complet pour un simple changement d’ampoules… sérieux, pour changer 2 ampoules + la veilleuse, il faut démonter tout le carénage avant et même une partie du compteur … C’est ça qui m’a pris le plus de temps, j’y ai passé presque 2 bonnes heures entre le démontage, les prises de têtes pour comprendre comment accéder à certaines vis, les tentative d’accès aux ampoules en mode la main coincé sous le plastique…

Yes, j’ai réussi à remplacer les ampoules et la veilleuse, mais non sans mal…

Pour le remontage, j’ai du me faire aider d’une assistante 🙂 Nous avons réussi à tout remettre comme c’était, les vis aux bons endroits … mais vraiment, sérieux, c’est super mal foutu le truc…

Bon tout est fini, tout est fait… ah non, il me reste à aller me balader pour tester l’ensemble et vérifier si un remplacement des plaquettes est nécessaire ou pas.

Je m’équipe, je chevauche, déjà les premiers tours de roues la moto a légèrement changé : beaucoup plus nerveuse ça monte plus rapidement dans les tours et surtout ça broute plus !!!
Hola, calmez vous, ça ne reste qu’une 125, c’est pas non plus le jour et la nuit par rapport à avant, mais ça roule bien, ça répond correctement et ça monte bien dans les tours comme il faut. Je teste le freinage avant, nickel, et arrière nickel aussi (j’avais oublié qu’il n’y a pas d’ABS et que les pneus montés ne sont pas top 😉 mais je confirme ça freine bien) .

La récompense de toute cette révision et tout ce temps passé sur la moto est une ptite balade sur la route du puits d’enfer aux Sables d’Olonne sous le soleil et une météo parfaite 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Je vais donc annuler mon roadtrip moto 2020 en Suisse et en Italie...

Je pense que je vais devoir annuler mon roadtrip moto 2020 prévue dans 15 jours ou du moins le modifier drastiquement… (rappel : http://critofonbike.com/2020/02/mon-projet-de-roadtrip-2020-avance/ ). C’est bien dommage, je m’en faisais vraiment une hâte et une joie, mais il faut se mettre face à l’évidence, cela ne va pas être […]