Sa mère le rivet …

Samedi 02 Février 2019 après midi, un début de ciel bleu apparaît et malgré une température rafraîchissante (à peine 5 c°), j’ai dans un coin de ma tête l’idée de faire un tout petit tour à moto histoire de la faire rouler après l’épisode neigeux de cette semaine.

Arrivé au garage, je dé-béquille et là c’est le drame : pneu arrière à plat de chez à plat ! En cherchant bien, un magnifique rivet billant est coincé dans mon pneu arrière presque tout neuf (à peine 1500kms).

A l’endroit ou j’habite, il y a eu des travaux de réfections de toiture, il y a fort à parier qu’il s’agit d’un rivet (du seul rivet si ça se trouve) qui est tombé de la toiture…

Bref, je sors mon kit mèche, un rapide tuto sur le net me met en confiance, et me voilà parti dans une improvisation pour retirer le rivet (leatherman saved me :)) et dans une installation d’une mèche pour combler ce trou.

15 minutes plus tard, le gonfleur Airman en position dépannage branché sur la moto, et ça gonfle et ça tient ! Alleluia ! Direction, le gonfleur de Norauto au patelin d’à coté pour ajuster la pression à 2.9, puis ensuite direction Dafy moto pour voir avec eux ce qu’il est possible de faire.

Arrivé chez Dafy, pas de perte de pression, 1h après, toujours pas de perte de pression : ma réparation semble bonne et fiable. Toutefois, pour la mise en confiance, la commande d’un pneu neuf s’impose. Bien sur, le Metzeler Roadtec 01 en 160/60/17 étant une denrée rare : une commande avec plusieurs jours de délais pour la livraison… 

Edit : test rapide du dimanche matin, nickel, la mèche tient bon.

Partagez, c'est la vie !

Author: CritoF

1 thought on “Sa mère le rivet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *