Mes anecdotes MotoGP : Danilo Petrucci au Mans en 2019

CritoF

Nous sommes le Dimanche 19 mai 2019, au Mans, après la course MotoGP, il est aux environs de 16h30, je suis encore quelque part sur le circuit après la course, plus exactement dans les paddocks. Tous les spectateurs sont en train de de repartir chez eux mais ils se passent encore des choses sur le circuit 🙂

J’instaure une nouvelle rubrique, je vais partager avec vous des petites anecdotes personnelles sur le MotoGP.

Nous sommes le Dimanche 19 mai 2019, au Mans, après la course MotoGP, il est aux environs de 16h30, je suis encore quelque part sur le circuit après la course, plus exactement dans les paddocks. Tous les spectateurs sont en train de de repartir chez eux mais ils se passent encore des choses sur le circuit 🙂

La course a été belle cette année, avec des dépassements pour le podium encore dans les derniers tours. Marquez a gagné la course, il s’agit de la 300 ème victoire de Honda, Dovizioso est second, Petrucci en troisième place du podium. Rossi est cinq, Quartararo huit (devant Crutchlow, Rins et Lorenzo), Zarco est treize, une sorte de lot de consolation…

Je ne parviens pas à partir du paddock, un peu comme si je voulais rester jusqu’à la fin du bout du bout tellement j’ai passé de bons moments cette année. Je cherche à avoir encore de belles photos et j’ai repéré un endroit ou passaient les pilotes après la conférence de presse de fin de course.

A un moment donné, non loin de moi, j’aperçois le vainqueur passer, Marc Marquez, visiblement assez fatigué et pressé de fêter la 300ème victoire de Honda avec sa team.

Marc Marquez, je suis trop loin, il faut que je me rapproche un peu.

 

Peu de temps après, j’entends des gens qui parlent en italien de façon assez fort en volume, ça descend les escaliers, ce coup ci je suis bien positionné, un autre pilote va arriver. Vu le podium de cette année là, c’est soit Dovi soit Petrux 🙂

C’est Danilo Petrucci qui descend, et qui, avec un grand sourire, interpelle en italien toutes les personnes qu’ils croisent. Il porte la casquette du podium Michelin par dessus sa casquette Ducati. Il a gardé la bouteille de freixeinet du podium avec lui, c’est visiblement un pilote heureux d’avoir fait podium et qui fait partager sa joie.

Il arrive à mon niveau, je me retrouve presque face à lui.

L’arrivée de Danilo Petrucci après son podium, la joie du pilote 🙂

 

Puis il me regarde,  avec un grand sourire il me dit quelque chose en Italien que forcément je n’ai pas compris, mais je comprends qu’on doit faire un « check » avec le poing, on check ✌️, et il pose pour une photo rapide (moins de 2 secondes).
Je tente de faire une belle photo qui sera probablement THE photo de Petrux pour moi : la photo est prise, il repart, je continue à « mitrailler »…

Je regarde la photo qui devrait être THE photo : oh ptin, elle est loupée, j’étais tellement ému que j’étais resté en mode automatique sur mon appareil et la mise au point s’est pas faite sur lui mais sur les escaliers…

Ma fameuse photo loupée…

 

Sur le coup, j’étais dégoûté, mais j’en rigole finalement. Tout s’est passé tellement vite, tout s’est fait un peu dans la folie de l’instant 🙂

Peu de temps après, j’entends aussi des gens qui parlent en italien  qui descende l’escalier, c’est Andrea Dovisiozo. Lui aussi est content et heureux mais il est préssé, j’ai pu aussi le prendre en photo mais je n’ai pas pu partager de moments avec lui.

Andrea Dovisiozo à la sorte de la conférence de presse.

 

Finalement, je trouve que la photo loupé avec Danilo Petrucci en est belle.

C’est vraiment un super souvenir personnel de ce MotoGP le Mans 2019, ça me fera une petite histoire, et une belle anecdote rigolote à raconter 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Mes anecdotes MotoGP : Valentino Rossi au Mans en 2018

... j’essaye aussi de scruter l’activité du paddock. Quand tout à coup, je vois mon pilote préféré, la légende, l’icone : Valentino Rossi.