Les déboires de la CBFMIMILLE en 2020 ! (partie 2 et j’espère fin)

CritoF 1

La CBFMIMILLE commence à être âgée et a dépassé les 118000 kms au compteur. Certes, j’ai moins rouler cette année cause covid c’est clair, je n’ai quasiment pas fait de balade, toutefois elle m’a couté une blinde en réparation ces derniers mois, entre l’entretien et les pannes (problème de démarrage et surchauffe moteur) que j’ai eu, j’ai eu des frais importants sur la moto. Cela a en partie causé l’annulation de mon roadtrip annuel. Je vais vous expliquer tout ici.

La CBFMIMILLE commence à être âgée et a dépassé les 118000 kms au compteur. Certes, j’ai moins rouler cette année cause covid c’est clair, je n’ai quasiment pas fait de balade, toutefois elle m’a couté une blinde en réparation ces derniers mois, entre l’entretien et les pannes (problème de démarrage et surchauffe moteur) que j’ai eu, j’ai eu des frais importants sur la moto. Cela a en partie causé l’annulation de mon roadtrip annuel. Je vais vous expliquer tout ici.

Mi aout, révision à faire sur la CBF MIMILLE. Et puis je voulais qu’il regarde mon liquide refroidissement car durant l’été, j’ai eu le voyant de surchauffe qui s’est allumé une fois. On avait refait l’appoint (vase d’expansion) avec l’aide de Dridrine mais il ne manquant quasiment rien. J’avais solutionné la panné avec un ajout d’huile neuve. La révision donc  : avec vidange d’huile et remplacement filtre à huile, purge complète et remise à niveau du liquide de refroidissement, remplacement roulements arrière, remplacement plaquettes de freins avant (120€), avec 3h30 de m.o (262€) +  véhicule de prêt … une première note de 622€ . Je devais aussi remplacement mon pneu avant mais il n’était pas en stock, commandé pour un rendez vous plus tard.

Déjà je trouvais cette note salée, mais ce n’est que maintenant que je commence à l’étudier :

  • le filtre à huile à 15€, on est dans le prix juste, pas de problème auquel ils ont ajouté 1,50€ pour la rondelle , pas de soucis non plus.
  • 3 roulements à billes facturés pour une roue, je ne comprenais pas trop alors l’ai analysé la vue éclatée

en 25 sur le schéma : 91253MAE003 CACHE POUSSIERE = 11,48€
en 23 sur le shéma : 91052MAE004 ROULEMENT A BILLES 2 x 31,58 = 63,16€ et il y en a bien 2, un par coté de la roue.
en 24 sur le shéma : 91252MAS003 CACHE POUSSIERES = 14,75€
en 22 sur le shéma 91051MAS003 ROULEMENT A BILLES ROUE AR = 33,05€ 

  • en revanche 3 litres d’huiles facturés alors que Honda préconise 3,5 litres, là ya un soucis… et là maintenant je comprends mieux la raison pour laquelle j’ai du faire l’appoint d’huile qqs jours plus tard (j’ai presque vidé un bidon d’un litre). Ils ont facturé 57€ d’huile pour 3 litres alors qu’on le trouve là aussi un peu partout à 55€ les 5 litres d’huile…
  • et 2 litres de liquide refroidissement facturés (2 bidons de RADIATOR LIQUID 1L IPONE) alors que Honda préconise 3,1L + 0,35L dans le vase d’expansion, en détail ils ont facturé 12,5€ le litre alors qu’on le trouve partout à 7,50€ le litre…
  • Concernant les plaquettes , 59€ le jeu de plaquettes 06455MFAD13 soit pour la roue avant 2×59€ car il y a 2 disques = 120€, c’est malheureusement le prix courant des plaquettes AV chez Honda, en me renseignant depuis, des plaquettes AV Brembo sont à 29€ le jeu.

Depuis, j’ai rencontré 1 nouveau problème sur la CBF : un problème de démarrage.

Fin aout début Septembre, je retourne donc mettre la CBFMIMILLE dans ce garage pour 2 choses, la panne de démarrage, et un pneu avant. Souvenez vous, 15 jours plus tôt je devais  remplacer le pneu trop usé, et j’ai choisi Metzeler Roadtec 01, soit 141€ mais par chance j’ai eu une remise de 40% (opération promo) soit 85€.
Pour la panne de démarrage, on est d’abord parti sur la piste des bougies. Chui pas mécano mais mon problème était le suivant : c’est comme si il n’y avait pas l’étincelle qui permettait au moteur de démarrer.
Honda était d’accord aussi sur mon diagnostic : les 4 bougies m’ont été facturé 133€ par Honda (ndlr : après vérifications, nous sommes dans le tarif normal), à cela il faut ajouter la m.o (3 heures m’ont été notifiés mais la facture contenait aussi le remplacement du pneu arrière, ce qui fait tout de même à 75€ l’heure de m.o = 225€). Ajouté à cela le véhicule de prêt ce qui fait donc une note à 453€

Je repart confiant, avec presque 1000€ de frais en à peine un mois.

Bon, c’était pas les bougies… La panne se présente encore quelques jours après la réparation, à laquelle il faut ajouter le retour du témoin de surchauffe moteur… alors second dépôt au garage mi Septembre. D’après le garage, il fallait tout de même remplacer les bougies.
Ce coup ci, la CBFMIMILE est partie en diagnostic complet.
Le garage voit bien les pannes mais a du mal à trouver l’élément qui est fautif. Pour le problème de démarrage, ils sont d’abord parti sur le contacteur de béquille (je vous en avait parlé ici), j’ai été très sceptique après leurs explications, bref… finalement, je trouve une piste sur le net de pannes similaires, je les informe et je pousse pour remplacer le contacteur de point mort. Pièce commandé, pièce monté, a pièce n’est pas cher mais à monter c’est apparemment chiant, à tel point qu’Honda préconise de le faire moteur déposé… Je leur ai fourni un tuto trouvé sur le net qui explique comme le faire sans la dépose du moteur et ils l’ont appliqué. A ça il faut ajouter le nettoyage radiateur et vérification complète du système de refroidissement et même test routier réel, pour eux c’est réparé… 264€ en plus encore!

Le défaut de démarrage et ce coup ci bel et bien réparé mais le témoin de surchauffe lui non, il s’est encore affiché… Je reviendrais leur déposer encore quelques jours plus tard, fin Septembre, pour leur mentionner que le problème de surchauffe est encore présent, il me la reprenne pour un nettoyage complet du radiateur et tests, ce coup ci je n’ai pas payé, et je repars, moto à priori réparée…

Bon, j’ai roulé, pas beaucoup confinement oblige, mais sur autoroute principalement, et je n’ai pas rencontré à nouveau l’affichage du défaut du témoin de surchauffe, je me dit que la moto est réparée.

Début Novembre, retour du témoin de surchauffe…
Ce coup, je ne vais plus chez Honda, ras le bol, j’ai totalement perdu confiance envers ce garage Honda, cela commence à faire beaucoup de frais (1340€ en à peine 1 mois ;( chez eux pour une non réparation au final et surtout la dernière panne ou il a fallu que je leur indique moi même l’élément à remplacer le contacteur de point mort et non le contacteur de béquille)…

Je commence à me renseigner moi même sur la mécanique et sur le fonctionnement du refroidissement liquide en parcourant notamment  différents liens sur internet dont http://www.lerepairedesmotards.com/technique/mecanique/surchauffe-moteur.php
Sur la CBFMIMILLE, les vues éclatés du site Microfiche me sont d’une grande aide :  https://www.bike-parts.fr/honda-moto/1000-MOTO/CBF/2011/CBF1000FAB/Chassis/RADIATEUR/76424/F_41/2/13640

La piste s’oriente sur le calorstat en 15 sur le shéma, thermostat en 16 sur le shéma et éventuellement la sonde en 26 sur le shéma.

En effet, le moteur chauffe, ça c’est normal, le ventilateur se met en route à piori une des broches de la sonde envoie la bonne info au ventilateur qui se déclenche, ça aussi c’est normal. Mais le moteur ne refroidit pas assez et fait afficher le témoin de surchauffe au tableau de bord , et ça c’est pas normal.
Soit le moteur a réellement du mal à se refroidir et ça ça provient du calorstat / thermostat qui ne fait plus son effet de valve pour autoriser le brassage du liquide de refroidissement, soit cela provient des 2 autres cosses de la sonde qui ne donne pas les bonnes infos au bloc calorstat/thermostat et qui indique une fausse panne… Toutefois ce voyant s’allume et ça c’est pas normal.

J’ai partagé ma panne sur le forum : http://www.cbf600.fr/viewtopic.php?f=2&t=29057 et Facebook qui confirme un peu mon diagnostic d’apprenti mécano surtout, je commence à chercher un autre garage.

Mi Novembre, je dépose la moto dans un autre garage plus proche de chez moi mais plus petit. Un jeune mécano avec de beaux commentaires sur Google.
Le mécano a bien constaté la panne, c’était facile il suffisait de l’allumer de la laisser tourner sur béquille toute seule et bim le voyant s’affiche en clignotant aléatoirement au bout de 20 minutes…
Après quelques vérifications, son diagnostic est parti sur le bouchon du radiateur et sur un remplissage de liquide de refroidissement de 0,4l supplémentaire du radiateur. Il l’a testé, il ne rencontre plus la panne. On ajoute donc 159€ aux frais de la moto encore… 

Une semaine plus tard, le retour de la revanche du témoin de surchauffe… J’y retourne quelques jours après, je lui indique que je souhaite la commande de pièces. Il accepte de commander.

Fin novembre, à réception des pièces, je la dépose à nouveau…

28/11 : je récupère la moto avec le thermostat (16 sur le schéma) , son joint (14 sur le schéma), la sonde de température (26 sur le schéma) et la rondelle (32 sur le schéma) qui ont été remplacés. Le garage m’a fait cadeau de la main d’œuvre en rapport au précèdent dépot. 141,77€ a ajouter au frais de la CBFMIMILLE, ça s’est bien et surtout hyper commerçant.
Je fais un tour de suite pour l’essayer, je refait le même trajet sur lequel j’ai eu le défaut… et bim voyant de température à nouveau allumé, le retour de la revanche du retour …

Je commence à être désespéré, ça commence à me stresser… c’est pas comme si une petite panne à la con sur une moto pouvait jouer sur le moral de quelqu’un… mais en fait si… Trop de frais, panne à la con, dans ma tête ça se bouscule, si ça se trouve c’est la pompe à eau, si ça se trouve c’est le radiateur… dans les 2 cas, une blinde encore… je me dis que la moto est morte ainsi, que si je la dépose encore à un garage ça va me couter une blinde et qu’au final elle ne sera pas réparée.

Puis, je me dis, autant la pompe à eau je ne peux pas vérifier moi même et je ne sais pas comment vérifier mais autant pour le radiateur je dois pouvoir vérifier moi même ne serait ce que visuellement si il est abimé ou encrassé.
Direction, mon garage, je commence à démonter le carénage gauche et et droit de la moto, ça je sais faire . J’arrive au radiateur et je veux démonter la grille que j’ai installé il y a quelques années… sur le papier c’est facile mais en vrai j’ai un pas de vis qui est foirée qui m’empêche de le sortir entièrement… grrr, je lutte, je passe quasi une heure dessus avec le pas de vis plastique caoutchouc et je n’y parviens pas… Bref, j’abandonne en l’état pour le Samedi. 

Voici une photo de mon radiateur et on y voit bien (ou mal) un amas de crasse, surtout sur la partie basse, celle qui est juste au niveau de la projection de la roue avant 

Dimanche 29/11 matin : pas très bien dormi, j’ai ruminé mon stress de cette panne une bonne partie de la nuit, et je pars dans l’optique d’essayer de sortir cette grille pout nettoyer le radiateur complet.
Dans même tête, je m’imagine pouvoir sortir le radiateur complet avec une purge pour le nettoyer complètement.
En parallèle, j’ai recherché combien cela pouvait couter pour le remplacer et peu ou pas de pièce compatible, c’est direct radiateur Honda à presque 800€ sans la mo…
Bref, redirection garage équipé d’un pshitt avec un peu d’eau chaude et 2 petites brosses dont une brosse à dent pour tenter de nettoyer ce ptin de radiateur.
Je pulvérise abondamment depuis l’arrière de radiateur avec le peu d’accès que j’ai et au bout de 2-3 pshitts l’eau commence à ressortir par l’avant mais c’est une eau grise et sale. Je brosse de haut en bas pour enlever du mieux que je peux ces saletés, j’y passerais presque une heure ainsi avec un avant et un après significatif : on voit la différence à l’oeil nu.


Je rallume le moteur, je fais tourner, je fais monter un peu dans les tours, le ventilo s’enclenche et s’éteint, mais il s’éteint plus rapidement qu’avant
Je ne sais pas si c’est bon signe ou pas, je penche du coté positif : si il s’éteint plus rapidement c’est que le refroidissement se fait et que la sonde de température a bien détecté une baisse de température pour désactiver le ventilateur…
Je remonte dans le tours (3000 tr/min pas plus, cela est suffisant) et fait monter en température, j’observe bien au toucher que l’eau chaude arrive au radiateur… Donc, le thermostat fonctionne bien , le ventilateur aussi et donc par déduction la sonde aussi. Au bout de 40 minutes de test ainsi, pas de voyant de surchauffe moteur, à priori panne réparée ?

Je passe mon début d’après midi à remonter l’ensemble le carénage (et tenter de refixer correctement le pas de vis foiré d’une des pattes du radiateur). Pour le pas de vis foiré, le truc en caoutchouc tourne en même temps que ma vis… j’y arriverais pas mais le radiateur tient. Pour la remonte du carénage, ça c’est bon c’est facile.
Puis je pars pour un essai routier !

Dimanche 29/11 après midi : je refais le même trajet de ville que j’ai fait auparavant. Déjà, arrivée à l’endroit ou je rencontrais le défaut du voyant, le ventilateur ne s’est pas déclenché une fois… je me pose des questions : ai je débrancher quelque chose ? puis au feu suivant, le ventilateur se déclenche quelques instant puis s’éteint dès que je reprends la route. Bon, ça va je n’ai rien débrancher.
Je continue ma route, je vais plus loin en ville, ça bouchonne un peu, tant mieux cela va me permettre de tester mieux la surchauffe éventuelle.
J’ai parcouru une heure de ville avec un peu de bouchon, un peu de feu rouge, je monte un peu dans les tours (ce qu’on appelle On-OFF) entre 2 feux rouges.
Le ventilateur tourne comme il faut mais se déclenche moins souvent et surtout pas de voyant de surchauffe moteur !!!

A priori le panne de témoin de surchauffe moteur est réparée. Je dis à priori car le temps permettra de le confirmer.

On est tout de même sur un total de 1340+159+141 soit 1640€ de frais sur la moto depuis cet été ! 

Tout ça pour dire que le garage HONDA auquel j’avais l’habitude d’aller m’a perdu, il ne reverra plus ma tête. Je pense avoir trouvé un nouveau garage envers j’ai déjà beaucoup plus confiance. Je pense aussi à une seconde moto orienté pour le mototaff genre CBF600n, pour les trajets de type quotidien tout en gardant la CBFMIMILLE pour les voyages et balades.  Et surtout, je vais de plus en plus m’intéresser à la mécanique et faire des choses moi même comme les vidanges d’huile, remplacement de plaquettes…

Partagez, c'est la vie !

One thought on “Les déboires de la CBFMIMILLE en 2020 ! (partie 2 et j’espère fin)

Comments are closed.

Next Post

Motovloggers du moment :)

Dans ce nouveau post, je vais recenser les motovlogeurs que je suit en ce moment.  Mais d’abord, c’est quoi le motovlog ? D’après la définition Wikipédia :  Le motovlog, ou motovlogue (néologisme provenant de la contraction de moto et vlog) est un type de journal vidéo enregistré par une personne conduisant une motocyclette (un motard) ou un autre véhicule motorisé (quad, tricycle, scooter, […]
black action camera with stand