Essai de la Pan America spécial de chez Harley Davidson Borie

Cela fait quelques temps que je voyais une annonce sur internet pour s’inscrire à un essai pour la dernière Harley Davidson Pan America. Je m’y suis inscrit le 06 Septembre 2021 pour l’évènement portes ouvertes du 25-26 Septembre 2021 de la concession Harley Davidson Borie à même pas 10 km de chez moi , si ça marche pas tant pis, mais si ça marche ça me fera une idée d’une moto de plus.

Des Harleys, j’en ai déjà essayé 2 auparavant, c’était il y a 5 ans en 2016.
J’avais essayé une Iron 883 pour une connaissance afin que je me fasse une idée et lui donne mon ressenti au guidon de cette moto pour lui, et une Forty-Eight (bloc 1200) pour le fun car j’aimais bien la gueule de cette moto qui n’est au final clairement pas faite pour moi car trop petite :

Moi au guidon d’une Harley Davidson Forty Eight en 2016

Ici, la moto à essayer, n’est pas vraiment un custom de type Harley Davidson habituelle, pas de chrome, pas de pot d’échappement brillant et brayant à mort, pas de veston en cuir à frange non plus, un peu plus loin de l’esprit country habituel qui va très souvent avec Harley, ici on s’éloigne un peu des clichés , puisque la Pan America est un trail…

Oui oui, vous avez bien lu un trail : le genre de moto à tout faire, aussi bien sur route, autoroute que sur les chemins, voir un peu plus que des chemins… Sur le papier cette moto a tout pour me plaire mis à part que ça n’est pas un quatre cylindres et qu’elle n’a pas vraiment le look d’une GT. Voir le lien direct sur le site d’Harley : https://www.harley-davidson.com/fr/fr/motorcycles/pan-america-1250-special.html

Voir la vidéo ci dessous pour voir à quoi elle ressemble :

Dimanche Matin, 10h45, j’arrive à la concession Harley Davidson Borie, il fait beau mais de la pluie est annoncé pour le début d’après midi, mon essai est prévue à 11h00. Il y a déjà une ambiance avec de nombreux essais concernant toute la gamme Harley et une autre série pour la Pan America avec 5 ou 6 motos mis à dispo.
Clairement certains se sont probablement juste inscrit pour chevaucher une fois dans leur vie une grosse road glide avec madame mais tout le monde est content je pense : la personne qui essaie, mais aussi le concess qui se dit que parmi les essayeurs du jour certains vont peut être u jour passer le cap et acheter 😉

Il y a plusieurs salves d’essai, le parcours indiqué est un mélange de ville, d’autoroute, de route un peu plus roulantes… Complet pour ce faire une idée, juste par contre en 30 minutes, toujours trop juste pour vraiment tester tout … mais c’est déjà bien.

On confirme sur place, ayez, c’est 11h00, on s’équipe, on choisit nos motos (juste pour à minima la hauteur de selle), et on grimpe dessus pour un petit briefing explicatif car il y a plein de choses à expliquer car une Harley, c’est bourré d’électronique !

Déjà, pas de clés ! Oui chez Harley c’est ce qu’on appelle un transpondeur , une espèce de porte clés qui fait en sorte de se faire détecter quand on est à moins de 1,5 m de la moto : en gros on a le transpondeur de la moto sur soi, on peut démarrer, si on l’a pas la moto ne vas pas démarrer mais c’est l’alarme qui va sonner 😉

Je met le contact… ohhhhhh, la moto descend toute seule de 3 cm ce qui m’apporte un peu plus de confort pour la manœuvrer à l’arrêt, un peu ça fait bizarre ce truc, ça s’appelle l’ARH (Adaptive Ride Height, ou ARH, qui abaisse automatiquement la moto à l’arrêt, et la « remonte » dès que l’on repart. Ce système est entièrement configurable, pas de série, mais en option).

Ensuite, on nous explique les modes et les carto qui peuvent être sélectionnés et changés en roulant : mode pluie, mode route, mode sport… le comportement du moteur, des suspensions…. changent en fonction du mode choisis . On nous explique aussi les choses plus classiques comme le clignotant, l’appel de phare, le klaxon… on nous indique le tableau de bord tactile avec tout plein de truc affichés dans tous les sens et tout pleins d’options possibles… Trop pour cet essai, on va rester sur le mode pluie, route et sport et c’est largement suffisant pour se faire une idée…
Bon allez, on roule !
Dès les premiers mètres, je la trouve hyper facile à piloter, très maniable, ça répond de suite… Je n’ai absolument aucune gènes , je suis très bien installé sur la selle et le guidon bien que plus large que sur la CBFMIMILLE est bien, je m’y sens bien.

Premier rond point, second rond point… petite route de ville il faut suivre le groupe avec un traffic important car nous sommes dimanche matin et dans la zone il y a Ikea, le rendez vous du dimanche matin pour certains.
Je titille les boutons et j’enlève le mode pluie pour passer le mode route… je met un filet de gaz un peu plus soutenu, et là la moto part beaucoup plus fort…
S est affiché au tableau de bord comme route ? rhaaaa non, je ne suis pas en mode route mais en en mode Sport, ça tombe bien je dois rattraper le groupe et doubler une voiture… ah oui, quand ça accélère à 150ch, ça accélère très fort 🙂 Je rejoint le groupe et repasse en mode route classique.
On prends l’autoroute, et là aussi aucune gènes, elle est facile à piloter, vraiment bluffant, en quelques minutes on s’y sent bien. On teste même l’interfile et bien elle est facile aussi dans cet exercice 🙂 Je teste certains trucs : comportement très sain, vraiment nickel.
On sort d’autoroute, je teste un freinage soutenu, ça plonge pas, mais c’est clairement pas comme un freinage couplé Honda mais ça freine bon aussi.
Je continue à suivre le groupe sur les petites routes mais j’ai clairement le sourire, elle est vraiment plaisante à conduire, le temps passe vite, on reprends l’autoroute pour revenir à la concession… Sur l’autoroute, j’essayerais aussi la montée en vitesse en mode route, très linéaire, et aucune perturbation du vent ou quoi que ce soit 🙂 On arrive à la concession, il faut la rendre, je redoutais de descendre car elle est haute, mais là aussi l’ARH est venu m’aider, je descends sans difficultés 🙂

On débriefe un peu avec un gars (j’ai su après que c’était Laurent, le directeur de la concession) , je remercie le guide mais je veux en savoir plus, et je veux un devis, je ne suis pas venu pour rien.
Je sus confié à David, on discute bien, je lui explique ce que j’ai, comment je roule, comment j’envisage de rouler… On boit un café, il commence le devis 🙂

1H30 après je reviens à la maison avec un devis très intéressant sous le bras (en gros toutes les options que j’ai sélectionné sont offertes) qui inclus la reprise de la CBFMIMILLE à un tarif bas (forcément 120000Kms) mais sans la bagagerie car là Harley est très très très cher ! On regarderas chez GIVI, SHAD, HepCO ou SW-MOTECH les tarifs pour me faire une idée mais ça sera forcément moins cher que HD.

Maintenant, avec ce devis sous le bras, il faut que je réfléchisse, même si c’est une très bonne moto et que je suis très content de mon essai, elle est tout de même à un certain tarif qui demande réflexion .

A suivre…

Partagez, c'est la vie !

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Livraison de la HD Pan America :