Roadtrip 2021 vers Rimini annulé, voici quand même la roadmap

Encore un roadtrip annulé…

Ce coup ci, ce n’est pas la faute du COVID, mais de la CBFMIMILLE…

Ceux qui me suivent savent pourquoi ce roadtrip a été annulé.

Voici ce qu’il aurait du être pour la descente :

Jour 1 : IDF -> Lac de St Point

Pour ce premier jour de roadtrip, j’avais prévu une départ tôt en mêlant autoroute dès le début de manière à m’extirper le plus rapidement possible de la région parisienne et de prendre mon itinéraire grand classique.

Ainsi direction Sens par l’A5 pour y rejoindre Auxerre via l’A19 puis l’A6, sortie de l’autoroute pour rejoindre Chablis pour une première pause café mérité à la Marguerite de Chablis (petit bistrot en bordure du Serein).

Puis direction le petit village de Noyers Sur Serein puis une petite route qui longe le canal de bourgogne vers Rougement et enfin Montbard pour une seconde pause. Reprise de la route en passant par les Sources de la Seine, puis saint Seine l’abbaye et son virage magnifique , le val Suzon et ses virolos et Dijon.

Je ne passe pas dans le centre ville de Dijon, aucun intérêt pour moi, je connais cette ville (j’y suis natif) mais je fais le tour par la rocade pour passer brièvement par Chevigny Saint Sauveur et prendre la direction du Doubs par les petites routes (ou l’autoroute en fonction de l’heure et de la météo).

Direction Pontarlier pour le plein et pour rejoindre mon premier camping en bord du lac de Saint Point.

Jour 2 : Lac de St Point -> Régions des lacs Italiens

Départ tôt là aussi. Direction la frontière pour l’achat de la vignette autoroute Suisse, puis direction Yverdon les bains pour longer le lac de neuchatel par le sud pour passer par un petit patelin qui a la bonne idée de porter mon nom de famille (c’est dans un coin complétement perdu au fin fond de la suisse).

De là 2 itinéraire possibles :

  • plan A : remonter sur Fribourg, puis Berne et prendre la direction du lac de la Thoune pour rejoindre le fameux col du Grimsel, si le temps me le permet, le Furka et le Col du Gothard et redescendre vers un hébergement aux alentours des lacs italiens.
  • Plan B : redescendre aux alentours de Vevey par les petites routes et longer le lac léman jusqu’à Montreux, puis Martigny et remonter la source du Rhône en prenant soin de faire un détour par les Pyramides d’Euseigne et le Barrage de la Grande Dixence pour terminer vers un hébergement aux alentours des premiers lacs italiens.

Jour 3 : Régions des Lacs Italiens -> Cols Suisses -> Lac de Garde

Journée plutôt tranquille en ce jour 3 car à mon avis je commencerais à ressentir un peu de fatigue des 2 jours précédents, là aussi 2 plans possibles :

  • soit rester à rayonner autour des lacs Italiens en passant pourquoi pas par les termes de San Pellegrino et faire le tour du lac de garde et la fameuse route SP38 (Via Benaco) et trouver un endroit pour y dormir.
  • soit remonter sur les cols suisses : Grimsel, Furka, Saint Gothard … Splugen et/ou par le Stelvio pour finir sur le lac de garde et la fameuse route SP38 (Via Benaco) et trouver un endroit pour y dormir.

Jour 4 : Lac de Garde -> Rimini

Descente en mode tranquille, Par Vérone, Modène, Bologne, Imola, direction Rimini pour y passer 4 jour autour du MotoGP de Misano.

Et pour le retour ?

Bah pour le retour, je n’avais rien encore prévue, mais sensiblement je serais passé par les mêmes routes, notamment par les endroits que je n’ai pas pu passé lors de la Descente (plan A ou B…).

Tout ça est reportée à l’année prochaine ou à jamais… Le matos de camping acheté n’est pas perdu, l’idée est toujours dans ma tête, ce foutu hypothétique roadtrip se fera un jour 🙂

A suivre …

Partagez, c'est la vie !

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MOTOGP Misano 2021
MOTOGP Le Mans 2021